|

Grand nettoyage de Printemps

MA MAISON C’EST TOI  Paroles : Lili Cros / Musique : Lili Cros et Thierry Chazelle

On n’arrivait plus à respirer, on a vendu les CD, les bouquins

Ta collection de bandes dessinées, ma machine à coudre, le grille-pain

On a bazardé la vaisselle, les ordinateurs, le sommier

Les triples et quadruples exemplaires, les jamais servi sous blister

On a jeté, donné, tout émus, casé le piano chez le voisin

Et les promesses non tenues, on en a brûlé des cartons pleins

Tu m’as dit : qu’est-ce qui nous a pris ? Est-ce qu’on est devenus fous ?

Moi je m’en fous

Ma maison c’est là, au creux de ton épaule

Ma maison c’est là, ma maison c’est toi

On est partis un beau matin sous un ciel tatoué de nuages

On se sentait géants, on avait oublié notre âge

En route vers la cohue des villes, les tours de fer, les ascenseurs

On a eu froid, on a eu chaud, on a osé, on a eu peur

Tu m’as dit: qu’est-ce qui nous a pris ? Est-ce qu’on est devenus fous ?

Moi je m’en fous

Ma maison c’est là, au creux de ton épaule

Ma maison c’est là, ma maison c’est toi

On a traversé les océans, grimpé sur le dos des montagnes

Suivi les fleuves, les goélands, on est revenus en Bretagne

On a fini par les poser, nos valises cabossées

Sur une île sereine et verte, pn a laissé la porte ouverte

On repartira sans doute un jour parce que la vie c’est une aventure

Mieux vaut la poussière des chemins que celle qui s’amasse entre les murs

Ma maison c’est là, au creux de ton épaule

Ma maison c’est là, ma maison c’est toi

J’ai vécu dans une valise entre 2016 et 2020. Pendant cinq ans de tournée frénétique j’ai appris que je pouvais vivre avec peu et me sentir bien. J’ai progressivement arrêté de coudre, de collectionner les bougies parfumées et les beaux livres, je me suis détachée du confort de mon nid. De son côté Thierry se sentait oppressé par tout ce qui s’était accumulé dans notre maison. Nous avons décidé de la vendre et de nous débarrasser du superflu en essayant la célèbre méthode de Marie Kondo : “La magie du rangement” .

Ça nous a pris plusieurs mois mais après cette expérience je me suis sentie pousser des ailes. J’ai eu envie de faire le tour du monde, de rencontrer des musiciens et des publics d’autres cultures. Thierry était partant mais il avait un autre rêve en tête, avoir une maison sur l’île aux moines. Coup de chance, nous y avons aménagé quelques jours avant le premier confinement et même si mon rêve de voyage est toujours présent, j’ai redécouvert l’importance d’avoir un chez soi, un lieu protecteur et inspirant.

Comme tous les ans à cette période de l’année, avec la complicité de mon amoureux, je refais mon stock d’éponges, de sacs poubelles et de produits ménagers et j’attends avec impatience une journée ensoleillée pour faire un grand nettoyage de printemps. J’ouvre les fenêtres en grand, je refais du tri dans mes affaires, je nettoie tout du sol au plafond. Au bout du compte la maison est propre et rangée et je me sens mieux dans ma peau. Joyeux printemps à vous ! 🌸🌸🌸

Le principe de la méthode Marie Kondo

On regroupe tous les objets d’une même catégorie au même endroit pour avoir une vue d’ensemble de ce qu’on possède et faire le tri. Par exemple on rassemble tous les vêtements et accessoires sur le lit. On prend ensuite chaque objet en main pour évaluer s’il a toujours sa place dans notre coeur et dans nos placards. S’il nous procure toujours de la joie, on le garde. Sinon on décide de le vendre, de le donner ou de le jeter. Si on n’est pas sûr, on garde. Pas question d’avoir des regrets. Enfin, on trouve une place pour chaque objet. J’adore cette méthode douce pour prendre soin de son intérieur et de soi. J’ai beaucoup aimé le livre mais si vous êtes intéressés, voici déjà un article de blog qui en parle plus en détails.

A lire également

8 Commentaires

  1. Coucou Lili, très chouette ton idée, mais difficile à mettre en œuvre pour moi … si je fais du tri et que je me sépare de certains objets, quelques mois plus tard j’en ai besoin, je les cherche et je suis bien obligée de me rendre à l’évidence !
    Est-ce que ça se soigne ?😜

  2. Merci, pour cette confidence, dense j’ai vécu la même expérience , mais en plusieurs fois normal j’ me tape 85 années . Moi aussi je voulait vivre dans une île ou proche de la trinité et je me retrouve dans les Landes extrêmement heureux avec Christiane mon épouse et Adrian mon fils autiste, mais aussi avec plein d’amis et mes guitares , harmonicas et divers instrument spour faire du bruit. Merci encore et grosses bises . Alain.

    1. Merci pour ton message Alain. Je originaire du Sud-Ouest et j’adore les Landes. Avec Thierry, nous avons passé de longues heures à marcher et rêver au milieu des pins. À bientôt 😊☀️

  3. Coucou, Lili
    Difficile d’accueillir quelqu’un (et je ne parle pas de soi-même…) dans sa maison, quand elle ne nous ressemble pas, même un petit peu…
    Faire le ménage dans ses “différentes vies” ou étapes de vie, n’est pas spontané pour moi (!!!), et le “je le ferai plus tard”, est mon “paillasson”, sur lequel je ne fais que frotter un p’tit bout de ma volonté…
    Mais j’y arriverai un jour, j’y arriverai! Avec des mots comme les tiens pour m’y encourager!!!
    Un bizou plein de mercissss!!!

    1. Bonjour Dany, quand j’ai fait ce grand tri pour la première fois, j’ai eu peur. J’avais une montagne en face de moi et elle me semblait infranchissable. Mais les montagnes se gravissent un pas après l’autre. Même si le premier pas est tout petit, il nous fait quand même avancer. Alors comme tu sembles avoir envie de te lancer malgré tes réticences, je t’encourage à faire une toute petite chose, la plus petite possible pour qu’elle ne te semble pas insurmontable. Et puis si tu n’es pas prête à y aller tout de suite, tu peux la planifier dans ton agenda. Comme ça tu as un peu de temps pour te préparer. Bon courage 😊

  4. J’aime beaucoup cette chanson.
    Ma fille étant partie vivre dans une autre région, son départ a été l’occasion d’un énorme tri.
    Je vais continuer ce grand tri avec mes propres affaires, pour éliminer bien sûr mais aussi pour ranger. Ça m’allège et comme je déteste perdre du temps à chercher, j’adore ranger. Chaque chose a sa place, chaque place pour une chose !!!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *