|

4 astuces pour écrire, même quand on pense qu’on n’a rien à dire

Soleil jaune pour la bonne humeur, bonhommes patates en colère mais avec tous leurs doigts, gribouillis multicolores, je m’appliquais à « écrire ». À cinq ans j’écrivais des histoires fabuleuses mais personne ne pouvait les déchiffrer. J’avais hâte d’aller au cours préparatoire parce qu’on y apprenait à peindre des arbres avec leur feuillage et qu’à la fin…